Statisticien, encore un métier d'avenir

A l'heure du big data, le nombre de statisticiens explose, notamment à l'Office fédéral de la statistique. Pour certains fins connaisseurs, c'est même "le plus sexy des métiers". Plus d'informations ici.

Commentaires

  • Sûr que c'est un très beau métier ,pas besoin de courir il faut juste en faire marcher beaucoup d'autres afin de pouvoir inverser une courbe qui elle variera comme les systèmes hormonaux ,c'est à dire en fonction de nombreux paramètres
    Et quand on sait que de nombreux citoyens ne participent pas aux sondages ou à quelque autre intrusion dans leur vie de tous les jours plus faux que des statistiques y'a pas!
    C'est le métier qui colle le mieux à une phrase qui stigmatisait l'ardeur décuplée des anciens employés de l'Etat à une certaine époque /rire

Les commentaires sont fermés.