• Genève dépend toujours plus de l'horlogerie

    En 2015, 71,7% de la valeur des exportations genevoises émanait des montres et des bijoux, contre 49,1% en l'an 2000. Problème: les exportations du secteur chutent depuis le début de l'année. Plus d'informations ici.

  • Statisticien, encore un métier d'avenir

    A l'heure du big data, le nombre de statisticiens explose, notamment à l'Office fédéral de la statistique. Pour certains fins connaisseurs, c'est même "le plus sexy des métiers". Plus d'informations ici.

  • Canton exposé au Brexit

    En valeur, Genève est le deuxième principal exportateur suisse vers le Royaume-Uni, derrière Bâle, et son premier importateur. Les échanges portent surtout sur de l'or et des pierres précieuses. Les Britanniques sont également les premiers clients étrangers des hôtels du canton. Plus d'information ici.

  • Genève en 1913 et en 2013

    Comment dire, le canton s'est urbanisé, mais certains endroits, du cimetière St-Georges au Bois-des-Frères, sont épargnés. Les principaux changements? Les communes entourant le centre-ville, comme Chêne-Bougeries, le Petit-Saconnex, Vernier, Onex, Lancy ou Plan-les-Ouates. Pour voir la carte en grand, cliquer ici.