16/09/2016

L'Afrique et ses carburants néfastes

Source: Public Eye.

Plus le bleu est foncé, plus les lois sont laxistes en termes de teneur en soufre dans le diesel; et plus cette dernière est élevée, plus c'est nocif pour la santé. Les traders suisses - ils sont surtout à Genève - profitent largement d'un laisser allez généralisé dans le continent noir pour y commercialiser une essence de "qualité africaine", regrette l'ONG Public Eye. Plus d'informations ici.

09:50 | Tags : afrique, public eye, essence, carburant, soufre, trader, négoce, trading, suisse, pétrole | Lien permanent | Commentaires (5) |  Imprimer | |  Facebook | | | |

Commentaires

"en s’engageant à ne vendre que des carburants conformes aux normes européennes partout dans le monde." Très bien. Mais plus de raffinage signifie renchérissement de ce carburant. Les Africains vont-ils accepter de le payer plus cher ou cela se fera-t-il avec les impôts des citoyens européens comme d'hab ?

Écrit par : Géo | 16/09/2016

Il ne s'agit pas que des carburants, bwana Géo, car il faut en plus subventionner des ONG pléthoriques publiant des rapports superfétatoires.

Écrit par : rabbit | 16/09/2016

Alors je repose la question : les Africains vont-ils accepter de payer leur carburant plus cher ? Les tiers-mondistes deux tiers mondains de Genèèèève savent-ils le prix du litre de gasoil ou d'essence sur ce continent ?

J'attends donc avec impatience les prochaines émeutes dans différentes grandes villes pour lutter contre l'augmentation du prix du carburant...

Écrit par : Géo | 17/09/2016

quid du rôle de l'Etat! "Les traders suisses - ils sont surtout à Genève - profitent largement d'un laisser-aller généralisé"

Principes de l'ONU : lettre morte, au bon vouloir de ces messieurs
http://www.humanrights.ch/upload/pdf/150518_ONU_Principes_directeurs_Entreprises.pdf

contribuables, attention à l'effet boomerang: les profiteurs n'en seront jamais les payeurs

(mon plus grand mépris aux salariés-parasites de ces business models, ces 'migrants à zéro-éthique pour un salaire CH épicétou')

Écrit par : divergente | 17/09/2016

Vous ici, Géo & rabbit ?
J'avais déjà repéré une incursion de rabbit ailleurs à Genf...
Au secours, Monsieur Salem, vite, un billet, ça déborde dans les cervelles.
http://www.pierrejenni.ch/page/13-economie-et-relations-internationales

Écrit par : Pierre Jenni | 17/09/2016

Les commentaires sont fermés.