La plaque tournante du Oud

Sur l'arc lémanique, multinationales et PME dans le secteur de la parfumerie tentent d'obtenir un accès au précieusissime bois d'agar. Jusque-là confinée à la cosmétique moyen-orientale - ​son nom "Oud" - cette résine naturelle est en passe de devenir la "it" fragrance depuis qu'elle a été mise sur le devant de la scène par le couturier Tom Ford. Problème: l'arbre est une espèce protégée, et le trafic explose.

Commentaires

  • Ce sont toujours les mêmes qui exterminent tout!

Les commentaires sont fermés.