27/02/2017

Consommation: porc en baisse, volaille en hausse

Les mouvements végétariens montent en puissance? Les fournisseurs s’adaptent de viandes s'adaptent en rachetant des entreprises de légumes. En attendant, la consommation de viande par habitant reste stable en Suisse. Plus d'infos ici.

08:36 | Tags : alimentation, viande, proviande, poisson, vache, porc, veau, volaille, poulet, santé | Lien permanent | Commentaires (13) |  Imprimer | |  Facebook | | | |

Commentaires

Interdictions de porc dans les prisons , dans les cuisines scolaires. Augmentation rapide du nombre de musulmans en Suisse. Toujours plus de boucheries halal, de Kebab.
Vos statistiques n'en tiennent pas compte ?

Écrit par : norbert maendly | 27/02/2017

Comment peut-on faire confiance à des statistiques quand on sait le nombre de citoyens ne répondant jamais à aucun sondage
Mais heureusement RMC programme des séries sur les Trappeurs de l'Alaska et qui eux ne feront jamais fine bouche devant un morceau de viande et ce qu'elle soit la manière dont l'animal a été tué
Quand on a vraiment faim on mange de tout et sans chercher noise à quiconque ,sinon bonjours les maux digestifs n'ayant rien à voir avec l'alimentation
Il y a longtemps qu'en Occident on mange trop vite pour prouver qu'on est un excellent ouvrier ,cette phrase s'entendait encore dans les années 90

Écrit par : lovejoie | 28/02/2017

Norbert Maendly a probablement raison. Il est même possible que, de manière tout à fait inconsciente, des consommateurs soient influencés par le discours musulman sur les dangers imaginaires de la consommation de porc, sans être du tout motivés par des raisons religieuses personnelles.

Écrit par : Mère-Grand | 28/02/2017

@norbert et grand-mère
Oui vous avez raison, encore un sale coup de Daech et autre musulman.

Il faudra par contre expliqué pourquoi les courbes du poulet, veau poisson, etc.. n'arrive pas à compenser la courbe du porc....
Des musulmans végétariens?

Écrit par : omar | 28/02/2017

Je suis mort de rire!

Donc on mange moins de porc à cause des musulmans ?

Ah ben mon cochon, il semblerait que certaines personnes fassent des résumés et nous mettent tous dans la meme boite!

A écouter certain j'ai l'impression que l'Islam a plus de puissant en communication que les nombreux messages étatique et diététique de consommer moins de viande tout court. D'ailleurs on ne parle QUE du porc...

Pour ma part, pas musulman mais je mange très peu de porc. Les boucheries Halal ont pas mal de succès meme chez les non musulmans, pour une raison de gout (oui c'est très bon aussi).

Cet article qui a pour but de secouer les gens au niveau de la consommation et par conséquent de l'économie (oui il faut consommer plus pour la gloire de la Suisse) amène à la conclusion, pour certaiun que c'est la faute aux musulmans. Le raccourci est pas mal, je n'aurai pas imaginé qu'un arguement aussi peu fiable puisse etre une piste d'explication.

D'ailleurs je pense que le fait qu'il ait eu du cheval à la place du boeuf est un coup de Daech tout comme le fait que l'Union européenne a décidé de réintroduire les farines animales (j'ai beau etre plus jeune, je me rappelle de 1995-1996 et la crise de la vache folle dont la racine venatit des farines animales).

Quand on lit les commentaires de la tdg sur ce sujet, certain apporte plus d'arguements ; notamment le fait que nous consommateur, sommes mieux informé et que l'on a déjà marre de la souffrance animal. Je pense qu'il y a plein de piste bien plus sérieuse que la cause de l'Islam.

En 2010, il semblerait que l'on estimait à 5,5 %, soit 450 000 individus qui seraient musulmans. Par conséquent je pense que ces musulmans invitent beaucoup de non musulmans tous les jours chez eux!
Y en a qui décidément n'ont pas compris que le monde a changé!

Écrit par : plumenoire | 28/02/2017

"un sale coup de Daech et autre musulman"
En utilisant une phrase qui semble faire de "musulman" un sous-groupe de "Daesh" vous insultez la plus grande partie des musulmans.
"pourquoi les courbes du poulet, veau poisson, etc.. n'arrive pas à compenser la courbe du porc"
La consommation générale de viande reste stable en Suisse, il y a donc bien, d'une manière ou d'une autres, une compensation.
"Des musulmans végétariens?"
Et pourquoi n'y en aurait-il pas ? Auraient-ils une système digestif spécifique à leur religion ?

Mais vous me donnez l'occasion de compléter quelque peu ma première intervention en complétant la partie de phrase "sans être du tout motivés par des raisons religieuses personnelles". J'aurais donc ajouté "tant la population se soumet de plus en plus volontiers à des modes par définition passagères, surtout celles qui lui donnent l'impression d'être à l'avant-garde, comme celles du sans gluten, du sans lactose, du sans viande et, récemment celle du sans poils corporels (sauf la barbe), et j'en passe".

Écrit par : Mère-Grand | 28/02/2017

"Il est même possible que, de manière tout à fait inconsciente, des consommateurs soient influencés par le discours musulman "

L'islam s'insère dans les esprits à notre insu. Figurez-vous qu'hier mon collègue Gérard, un bon catholique, marié, père de famille, propriétaire, électeur PLR depuis toujours, est arrivé au bureau avec une barbe de trois jours ! Si c'est pas une raison de s'alarmer, ça ! Jusqu'où cela ira-t-il, je vous le demande ?

Écrit par : L'heure est grave | 28/02/2017

Les porcs ont aussi été incroyablement modifiés par sélection. Les côtelettes de porc maigres sont carrément immangeables : du carton. La production industrielle avec antibiotiques quasi-obligatoires, le goût de poisson à cause des farines données trop longtemps, tout a fait que cette viande a perdu beaucoup de son attrait. Les industriels voudraient nous rendre végétariens qu'ils ne s'y prendraient pas autrement...

Écrit par : Géo | 28/02/2017

@Géo

Vous avez tout dit! Il faut croire que tout ceci, pour certain n'avait aucune incidence.

@L'heure est grave
"L'islam s'insère dans les esprits à notre insu. Figurez-vous qu'hier mon collègue Gérard, un bon catholique, marié, père de famille, propriétaire, électeur PLR depuis toujours, est arrivé au bureau avec une barbe de trois jours ! Si c'est pas une raison de s'alarmer, ça ! Jusqu'où cela ira-t-il, je vous le demande ?"

Merci à vous pour votre commentaire qui m'a énormément rire ; car j'imagine (j'espère que cela reste une blague)

Ceci me rappelle d'ailleurs une affaire en Suède, ou une bande de barbus hipsters se sont réunis et que des gens ont appelé la police parce qu'il les prenait pour des musulmans intégtrisetes hahahaha! http://www.huffingtonpost.fr/2015/10/12/suede-hispters-barbe-reunion-interrompue-police-daech_n_8279808.html

Écrit par : plumenoire | 28/02/2017

"Ceci me rappelle d'ailleurs une affaire en Suède, [...] hahahaha!"
Ceci me rappelle une autre affaire....
https://www.youtube.com/watch?v=TfRHyDYjQbk
Et une autre encore:
http://www.blog.sami-aldeeb.com/2017/02/22/la-police-apres-les-emeutes-de-rinkeby-nous-avons-tire-sur-les-lanceurs-de-pierres/
Toujours envie de rire, plumenoire?
Le problème n'est pas tellement le porc que la charcuterie et tous les additifs qui sont utilisés pour la couleur, la conservation, voire le goût. Et on peut se poser des questions sur certaines composition de charcuterie.

Écrit par : Charles | 28/02/2017

"Toujours envie de rire, plumenoire?"

Oui toujours envie de rire et rien ni personne ne m'empechera!

Oui toujours envie de rire car en lisant votre article, dont je déplore les évéenements, ne comporte aucune mention de sur les musulmans ou le porc ou quoique se soit en rapport avec la discussion posée. Au regret de vous dire que cet article est totalement hors sujet, bien qu'il soit regrettable.

Quant aux additifs et autres choses dans la viande, nous les avons énuméré et je ne les considère pas en rapport avec les musulmans mais avec la mauvaise gestion de la viance en Europe, (cf voir plus haut farine animal etc...). Je vous laisse dès lors regarder ce dont nous avons parler plus haut, je ne vais pas revenir dessus ; un argument une fois posé n'a pas besoin d'etre répété surtout si celui-ci n'a pas été contredit.

Écrit par : plumenoire | 01/03/2017

Personnellement après avoir lu les bienfaits de la transplantation fécale chez la souris pour voler au secours des tubes digestifs humains ,je continuerai à m'alimenter comme je l'ai toujours fait sans jamais tenir compte d'aucun conseil autre que ceux de mon psychisme qui lui sait ce qui est ou n'est pas bon pour mon organisme
Alors à chacun ses opinions et ses propres expériences et le monde ne s'en portera que mieux

Écrit par : lovejoie | 02/03/2017

@l'heure est grave
Je ne suis pas sûr que l'exemple de la barbe soit pertinent, même si le port du voile par des femmes non musulmanes dans des défilés e mode puisse prêter à confusion. Les modes qui portent sur la décoration vestimentaire du corps (y compris tous les autres ornements, y compris les parfums) sont largement dictées par le besoin des industries qui en dépendent et donc de la nécessité de "faire du nouveau", même si ce nouveau est souvent très ancien aux yeux de ceux qui ont de la mémoire.
A part cela je ne pense pas que ce soit une bonne défense de l'islam et des musulmans que de manipuler les textes qui gênent, même si cela peut partir d'un bon sentiment. Ainsi les deux parties de phrases
"par le discours musulman"
"le discours musulman sur les dangers imaginaires de la consommation de porc"
l'une étant extraite de l'autre, sont très différentes, la première laissant entendre que le discours musulman dans l'ensemble fait l'objet de la remarque, alors que la deuxième, la mienne, ne porte que sur l'interdiction de la consommation de viande de porc, interdiction qui fait d'ailleurs partie des prescriptions alimentaires propres à d'autres religions.
Je ne vise d'ailleurs pas le fait que les religions édictent des interdits, souvent alimentaires, car les interdits sont constitutifs des prescriptions, qui sont, elles, constitutives de l'existence et de la cohésion de tout groupe qui veut se pérenniser, les études historiques et anthropologiques, en particulier l'Histoire des religions le montrent sans aucun doute.
La seule chose qui m'irrite quelque peu c'est la tendance de certains de vouloir trouver des justifications de ces prescription par des arguments rationnels tirés en général de considérations hygiéniques qui ne supportent pas un examen approfondi et impartial. La référence aux paroles ou aux textes sacrés devraient suffire pour ceux qui ont une foi religieuse véritable.

Écrit par : Mère-Grand | 02/03/2017

Les commentaires sont fermés.